Pascal MPECK est né dans le sud de la France (Cannes) d’un père africain (Cameroun), et d’une mère antillaise (Martinique). A huit ans, il se passionne pour le dessin.

Il a ensuite pu participer à une formation  en arts graphiques en France, où il continue de peindre aujourd’hui.

Mpeck expose partout dans le monde, trouvant le plaisir de parler des cultures, de l’Histoire, de l’identité Africaines ainsi que de son héritage culturel aux générations futures.

M. Aimé Césaire, commentant une photo du tableau de Mpeck.

En 2002, il est choisi au sein d’un groupe pour représenter le Cameroun au Salon des artistes français de Paris.

En 2005, son travail a été inclus au Festival du Film Panafricain de Cannes et en Martinique à l’Atrium Centre de Fort de France félicité par l’écrivain et ancien maire M. Aimé CESAIRE.

Ses réalisations culturelles ont été reconnues par l’Université de Georgetown et le Franck W. Hale, Jr. Cultural Black Center de l’Université d’Ohio States.

En 2006, Pascal expose ses œuvres lors de l’événement Congressional Black Caucus. Depuis lors, son travail a été présenté à la Serengeti Gallery du Maryland et au Armor J. Blackburn University Center de l’Université Howard et durant un showroom pop-up spécial à Miami. Ses œuvres ont été utilisées comme couvertures de livres contemporains, notamment The Atlantic World et La Veranda Creole.

L’écrivain Marie-Reine De Jaham.

De retour en France, de 2010 à 2014, il se consacre à la création.

La peinture à l’huile sur toile, intitulée Yes We Can, a été créée en 2010 et achevée en 2017. Cette œuvre a été offerte à la ville de Pasadena par Pascal Mpeck à travers l’intermédiaire du maire adjoint M. John KENNEDY et aujourd’hui, cette peinture est exposée à la Bibliothèque centrale de Pasadena, Californie.

La mise en place de l’oeuvre “Yes We can” avant son dévoilement.

Pour ce tableau et lors de la cérémonie de dévoilement qui a eu lieu le 2 septembre 2018, l’artiste a reçu un certificat de reconnaissance des Hautes normes d’excellence et de réalisations exceptionnelles de la part du Congrès.

En 2019, dans le cadre du premier jumelage entre une ville américaine qu’est Pasadena et une ville africaine, Dakar-Plateau au Sénégal, Mpeck a gracieusement donné son interprétation artistique de ce bel événement de partage et d’échange à la délégation sénégalaise dont le maire M. Alioune NDOYE se rendant à Pasadena, Californie.